Le metta

Le massage thaïlandais repose sur un principe fondamental : le metta (ou amour bienveillant). Tout massage est donné avec cette intention : celle d'accompagner l'autre avec bienveillance, douceur et compassion.


Les différences entre le sol et la table

Traditionnellement, le massage thaïlandais se donne au sol. Cela permet à la fois d'être enraciné, en contact avec la terre, et une grande accessibilité. Le praticien et le client se sentent stables, en équilibre, et peu limités par l'espace. Le thérapeute utilisent souvent ses pieds et ses genoux, pour un travail global.

En Occident, plusieurs thérapeutes ont décidé d'adapter le massage thaïlandais en utilisant la table. Cette approche permet souvent une meilleure biomécanique pour le praticien et le client. En ajustant la hauteur de la table (électrique) tout au long du massage, le praticien peut envisager une pratique ergonomique et soutenable à long terme. De plus, les séances sont plus facilement orientées vers les besoins thérapeutiques de celui ou celle qui reçoit, sans compter qu'une plus grande précision est possible. Le travail du cou, de la tête et du visage se font mieux sur la table.

Personnellement, un choix est difficile à faire entre les deux! J'adore la stabilité du sol et le potentiel infini de pouvoir offrir un massage presque partout, y compris au parc! Par contre, j'ai décidé d'offrir mes soins sur table, car j'ai envie de pratiquer encore longtemps, de prendre soin de moi et de m'adapter davantage aux besoins de mes clients. Sur la table, j'apprécie tout particulièrement intégrer mes connaissances ; pour faire de chaque massage un voyage unique où le massage thaï, l'ostéopathie, l'ayurvéda et le reiki se rencontrent.